Rechercher

DEVENIR HYPNOTHÉRAPEUTE


Choisir de devenir hypnothérapeute peut découler de l’envie d’exercer (ou de se reconvertir) dans un métier faisant sens ou encore il s’agit d’une véritable vocation. Il n’existe pas un seul chemin pour devenir un professionnel de l’hypnose, à chacun le sien.




Qu’est-ce qu’être hypnothérapeute


Un hypnothérapeute est un professionnel qui pratique l’hypnothérapie, c’est à dire qu’il a suivi une formation qualifiante lui permettant de pratiquer l'hypnose.

Il va pouvoir accompagner son consultant dans le cadre d’une thérapie brève pour l'aider sur différentes souffrances, physiques ou psychologiques, telles le stress, la dépression, les addictions (tabagisme, alimentaires…), les troubles de l’anxiété (dépression, tocs, sommeil..), les phobies, la douleur… mais aussi dans des processus de changements initiés par le consultant (motivation, poursuite d’objectifs personnels et professionnels…).

Les attentes et les besoins de chaque consultant sont définis lors de la première consultation ( c’est ce qu’on appelle une anamnèse ). Ces besoins peuvent bien évidemment être réévalués lors de la thérapie, en fonction de l’évolution de celle-ci.

La thérapie d’hypnothérapie permet d'induire des changements dans l’esprit du consultant mais le résultat sera différent d’une personne à l’autre, compte tenu du degré de réceptivité propre à chaque personne.

Certaines personnes essayent l’hypnose tout en étant persuadées qu'elles n'y trouveront pas l'aide espérée et il est évident qu’il est forcément beaucoup plus difficile dans cette hypothèse, d’obtenir des résultats satisfaisants. Mais c'est aussi au praticien d’expliquer à la personne qui montre des signes de résistance qu’elle ne se dirige peut-être pas vers la bonne thérapie pour elle.

De manière générale, l’hypnose permet d’obtenir de manière douce, d’excellents résultats dans nombre de problématiques (poids, tabagisme, troubles de l'anxiété, développement personnel…) ou en complément d’autres soins, qu’il s’agisse de médecine allopathique ou d‘autres thérapies alternatives, d’où son succès grandissant.





Qui peut devenir hypnothérapeute


La première question à se poser avant de décider de devenir hypnothérapeute, c’est celle qui vous concerne.

POURQUOI voulez-vous vraiment être hypnothérapeute ?

C’est en répondant avec clarté à cette question que vous saurez si vous êtes fait pour devenir un professionnel de la pratique de l’hypnose et si vous pourrez devenir un bon hypnothérapeute, ce qui est quand même le but si vous vous investissez personnellement et financièrement pour vous former à l’hypnose.

Car la pratique d’hypnothérapeute nécessite aussi de posséder naturellement certaines qualités humaines.

Si l’empathie, l’écoute, les relations humaines, prendre soin des autres sont au cœur de votre pourquoi, c’est que vous êtes fait pour devenir hypnothérapeute.

Si vous ne vous reconnaissez pas dans ces qualités, ce n’est pas grave, c’est certainement parce que votre voie se trouve ailleurs. Chacun en a une, rassurez-vous ! Il suffit de la trouver.

Quel diplôme pour être hypnothérapeute


Comme il s'agit d'une question récurrente, je vais y répondre ici dans le détail.

Il existe deux cas :


· Soit vous êtes un professionnel de santé et vous souhaitez passer un diplôme en hypnose médicale. Il existe alors à cet effet un diplôme spécifique qui se prépare dans le cadre universitaire (DU) à l'hôpital de la Salpêtrière (Université Paris VI)

Il concerne les professionnels de santé (bac +3 et plus) qui souhaitent intégrer les techniques de l'hypnose à leur pratique médicale ou paramédicale. Ce sera par exemple le cas pour un psychologue qui voudra s'aider de l'hypnose pour le suivi de certains patients ou un médecin chirurgien pour remplacer l'anesthésie lors de petites interventions ...

· Soit vous n’êtes pas un professionnel de santé mais vous souhaitez quand même faire de l’hypnose votre métier ou l’ajouter à vos pratiques de thérapeutes et dans ce cas il faut obtenir une certification (il existe 3 niveaux) qui validera vos connaissances théoriques et pratiques en hypnose.

Devenir hypnothérapeute sans diplôme, c'est possible ?


Oui tout à fait !

On peut devenir un thérapeute spécialisé en hypnose et exercer en cabinet privé sans formation médicale préalable ou autre diplôme.

Tout le monde peut se former pour être hypnothérapeute.

Il suffit de passer un titre de praticien, ou maitre praticien, qui s'obtient au terme d'une courte formation, qu'il s'agisse d'une nouvelle orientation professionnelle ou que vous soyez déjà thérapeute (sophrologue, psychologue…) coach ou simplement curieux de découvrir l'hypnose (pour ce dernier cas, le titre de technicien est tout à fait adapté à la pratique personnelle)

Pour cela, il faut suivre une formation de qualité et certifiante.

C’est donc un métier qui est ouvert à tous, du moment que l’on se sent prêt à apprendre, à se former à l’hypnose et que l’on est à l’aise avec l’idée de prendre en charge des personnes.




Comment devenir hypnothérapeute : mon expérience personnelle


L'une des questions que l’on me pose le plus souvent lorsque je dis que je suis hypnothérapeute, c’est de savoir comment j’ai fait pour devenir hypnothérapeute.

Il n’y a pas de secret ! Il faut se former à l’hypnose. C’est un passage obligé.

Avant de faire ce choix professionnel, j’ai eu une première vie comme cadre commercial mais je sentais que je n’étais pas à ma place, que ce pour quoi je me levais le matin, ne faisait plus sens pour moi.

J’ai alors pensé changer d’employeur mais en m'engageant dans un nouvel emploi dont les perspectives de carrière semblaient pourtant attrayantes, j’ai réalisé que je faisais fausse route.

Cette remise en question ne fut pas facile, comme c'est certainement le cas pour vous aussi, mais je savais que je faisais le bon choix. J'avais toujours voulu aider les autres à mieux vivre mais je ne le faisais pas de la bonne manière.

A partir de cette prise de conscience, ce fut une évidence.

Je suis donc d’abord devenu praticien en hypnose, j'ai eu mon propre cabinet de consultations, avant d’enseigner l’hypnose pour le compte de divers organismes.

J’ai compris que j’aimais transmettre et j’en ai fait mon métier.

Mais avant d’en arriver là et d’exercer comme hypnothérapeute, il m’a fallu me former en hypnose et en explorer les différentes formes et pratiques.

J’étais tellement passionné par ma reconversion professionnelle que j’ai longtemps cherché à me former avec les meilleures formations en hypnose. Et ce fut une bonne chose car cela m’a permit d’en faire plusieurs et d’avoir un regard élargi sur les pratiques de ce métier pour en garder le meilleur.

Et puis, à un moment donné, il m’a aussi fallu faire mes propres recherches pour aller plus loin, approfondir ce que l’on m’avait enseigné et qui ne me satisfaisait pas dans ma pratique quotidienne de professionnel de l’hypnose.

C’est l’avantage de la passion ! On ne compte pas ses heures pour en apprendre toujours davantage, rencontrer des personnes inspirantes et s’améliorer jour après jour.

Aujourd’hui je sais que j’ai fait le bon choix, que j’étais fait pour devenir hypnothérapeute et transmettre cette passion.

J’ai intégré dans les formations en hypnose que je vous propose, TOUT ce que j’ai pu apprendre et découvrir, tant comme praticien et formateur, mais également en me former continuellement par moi-même, en questionnant sans cesse ce que je sais et fais et en l’enrichissant, car cette démarche m’est indispensable.

Peut-on se former à l’hypnose à distance ?

C’est une question qui revient régulièrement et elle est légitime car on souhaite souvent se former alors qu’on a déjà un emploi.

Mais je vais vous répondre honnêtement, je n'aurais jamais pu apprendre tout ce que je sais sans passer par une formation en hypnose en présentiel.

Accueillir le patient, savoir l’écouter et l’entendre, nouer une véritable relation de confiance fait appel à nos qualités humaines et l’hypnose nécessite aussi la pratique de protocoles rigoureux et précis qui ne s’improvisent pas.

Par ailleurs, l’humain est au cœur des thérapies alternatives et il me semble paradoxal de vouloir l’acquérir coupé de la réalité du patient. Enfin c’est ma vision de ce métier et c’est celle que j’ai choisi de défendre.

La plupart des formations en hypnose sont organisées sur de courtes périodes pour permettre aux élèves qui sont déjà en activité et qui souhaitent se reconvertir, de pouvoir s’organiser pour les suivre.

Cela peut demander un effort mais si celui-ci vous semble insurmontable, peut-être n’est-ce pas le bon moment pour vous ou vous faut-il à nouveau interroger votre pourquoi et les vraies raisons qui vous poussent à vouloir devenir hypnothérapeute.

J’écris ceci sans aucun jugement, nous faisons souvent fausse route, faute de prendre le temps de nous poser préalablement cette question.

Tous mes élèves en font le constat, ce qui se passe lors d’une formation en présentiel : la confiance en soi et l’assurance acquise dans la pratique de l’hypnothérapie, qui est supervisée par un vrai professionnel, apporte un cadre, une sécurité, une aisance personnelle et professionnelle,qui font gagner des années.

Même si tous mes élèves ne font pas le choix de s'installer comme hypnothérapeute, je sais qu’ils repartent avec un précieux bagage qui enrichira leur vie.


Si vous avez des questions sur le métier d'hypnothérapeute auxquelles je n'ai pas répondu dans cet article, n'hésitez pas à me contacter ou à me laisser un petit commentaire, j'y répondrai avec plaisir ou consultez mon site qui comprend de nombreuses informations complémentaires.